L'actualité Ciné-Feuilles

«Toute histoire doit avoir un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre-là.» (Jean-Luc Godard)

4 jours 9 heures ago

Depuis début février, Ciné-Feuilles a revêtu une nouvelle parure. Son site internet a été métamorphosé par une équipe engagée. On y retrouve plus de 5'000 critiques, des retours sur de nombreux festivals, des articles de fond qui sont à disposition pour les curieux, les nostalgiques (les critiques conservées remontent jusqu’au années 90) ou les passionnés.

Grâce à la nouvelle mise en page, les films et textes de la semaine sont mis en avant ; on peut passer d’un article à l’autre en suivant la carrière d’un réalisateur ou d’un interprète. L’occasion de naviguer entre les différents âges de Cin...

Les ciné-clubs: une pratique spectatorielle alternative?

2 semaines 3 jours ago

Il semble se nicher un peu partout à Lausanne des ciné-clubs (voir le «regard sur…» d'Antoine Rochat, du 15 avril 2016, qui propose une appréhension historique des ciné-clubs), occupant des lieux aussi variés que Le Bourg (Ciné//Bourg qui proposera le 18 mars, pour sa première projection, Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio, 1982), le cinéma du Bellevaux, occasionnellement aussi à la librairie de la Louve (Ciné-club au beurre), la salle Paderewski au casino de Montbenon (Cercle d'Etudes cinématographiques), la Maison de Quartier (les Toiles Filantes) et sur le campus universitaire (Ciné-clubs Unil...

Ballades cinématographiques

1 mois ago

En écho aux vœux de belles découvertes cinématographiques qu’exprimait Georges Blanc dans l’éditorial précédent, trois événements, trois propositions, trois occasions de se laisser emporter.

Marcello Mastroianni a promené ses personnages fantasques ou perdus (souvent les deux) à travers le cinéma italien. Depuis le 1er janvier, la Cinémathèque suisse lui consacre une rétrospective. Au-delà des chefs-d’œuvre qui ont imposé l’image du séducteur aux lunettes noires, la ballade proposée permet aussi de le découvrir en amant éperdu dans Les Nuits blanches de Visconti, adapté de Dostoïevski, en homo...

Nos coups de cœur de l’an passé

1 mois 2 semaines ago
Durant les douze mois écoulés, nous avons visionné un peu plus de 370 films. Vous en retrouvez les références dans l’index proposé en dernières pages de ce numéro. 18 de ces réalisations ont gagné les faveurs de nos rédacteurs en obtenant une moyenne supérieure à 16, sur notre échelle de 20.

Mystère de la création

2 mois 1 semaine ago
La création artistique passionne, quel que soit l’art concerné. Peinture, sculpture, littérature, art lyrique, chanson, musique, danse, théâtre, cinéma..., les réalisateurs tentent d’en percer les mystères.

Mystère de la création

2 mois 1 semaine ago
La création artistique passionne, quel que soit l’art concerné. Peinture, sculpture, littérature, art lyrique, chanson, musique, danse, théâtre, cinéma..., les réalisateurs tentent d’en percer les mystères.

Mystère de la création

2 mois 1 semaine ago

La création artistique passionne, quel que soit l’art concerné. Peinture, sculpture, littérature, art lyrique, chanson, musique, danse, théâtre, cinéma..., les réalisateurs tentent d’en percer les mystères.

Serge Molla

De la Cité de Dieu à la Cité merveilleuse…

2 mois 3 semaines ago
De retour d'un séjour de trois mois au Brésil et constatant la projection d'un documentaire sur les favelas à la Cinémathèque suisse, profitons de l'occasion pour donner quelques pistes de réflexion autour de la représentation contrastée des favelas dans plusieurs œuvres phares du cinéma brésilien.

De la Cité de Dieu à la Cité merveilleuse…

2 mois 3 semaines ago
De retour d'un séjour de trois mois au Brésil et constatant la projection d'un documentaire sur les favelas à la Cinémathèque suisse, profitons de l'occasion pour donner quelques pistes de réflexion autour de la représentation contrastée des favelas dans plusieurs œuvres phares du cinéma brésilien.

De la Cité de Dieu à la Cité merveilleuse…

2 mois 3 semaines ago

De retour d'un séjour de trois mois au Brésil et constatant la projection d'un documentaire sur les favelas à la Cinémathèque suisse, profitons de l'occasion pour donner quelques pistes de réflexion autour de la représentation contrastée des favelas dans plusieurs œuvres phares du cinéma brésilien.

Sabrina Schwob

Présence de la violence

3 mois 1 semaine ago
La qualité de certaines grosses productions - avant tout américaines - est parfois discutable: science-fiction retorse, fantastique débridé, aventures, horreur se nourrissent de violence, à la limite de la surenchère et du supportable. La Tour Sombre, Ça et Mother en sont peut-être quelques exemples récents.

Présence de la violence

3 mois 1 semaine ago
La qualité de certaines grosses productions - avant tout américaines - est parfois discutable: science-fiction retorse, fantastique débridé, aventures, horreur se nourrissent de violence, à la limite de la surenchère et du supportable. La Tour Sombre, Ça et Mother en sont peut-être quelques exemples récents.

Présence de la violence

3 mois 1 semaine ago

La qualité de certaines grosses productions - avant tout américaines - est parfois discutable: science-fiction retorse, fantastique débridé, aventures, horreur se nourrissent de violence, à la limite de la surenchère et du supportable. La Tour Sombre, Ça et Mother en sont peut-être quelques exemples récents.

Antoine Rochat
Vérifié
7 heures 51 minutes ago
Ciné-Feuilles est une revue indépendante qui paraît tous les 15 jours, parle de tous les films qui sortent dans les salles de Suisse romande, propose une sélection de films diffusés sur le petit écran, offre des compte-rendus de plusieurs festivals de cinéma
S'abonner à Flux L'actualité Ciné-Feuilles